top of page

MENU

Sophrologie, relaxation… Du pareil au même?

Dernière mise à jour : 18 oct. 2022

Bonjour à vous,


Je profite de l'occasion de ressortir mes cours de sophrologie, car pour celles et ceux qui ne me connaissent pas encore, j'ai terminé le cursus en sophrologie avec le CSOI de la Réunion, je suis ravie du choix de mon école car les intervenants sont vraiment très pros, j'ai vraiment apprécié leur approche car elle diffère d'une école à une autre,


Je vais tout mettre en oeuvre pour passer mon exam de sophrologue dans les prochaines années , en effet ces 3 dernières ont été bien rempli par ma vie de famille (celles et ceux qui ont des ados me comprendront très certainement...), par mes soins qui évoluent de jour en jour (à mon + grand bonheur) et la mise en place de ma formation en Nursing Touch sur l'ile de la Réunion et surtout transmettre l'importance du toucher dans le soin, 2023 sera l'année du "prendre soin"...


Pour l'occasion un petit focus sophro sur une question que l'on me pose très souvent...


La sophrologie est-elle de la relaxation ?

Non, Pas tout à fait, la sophrologie n’est pas de la relaxation, bien que les deux méthodes soient cousines. La relaxation existe depuis le XIXe siècle.

La sophrologie est née dans les années 1960. Le créateur de la sophrologie, le neuropsychiatre Alfonso Caycedo a donc utilisé des techniques inspirées de la relaxation mais la sophrologie va bien plus loin que celle-ci.


Entre sophrologie et relaxation, beaucoup de choses les différencient.


En premier lieu, la posture. En relaxation, la personne est allongée ou assise confortablement. La sophrologie se vit assis ou debout. La relaxation est une méthode passive, comme l’est un massage, alors qu’en sophrologie, l’objectif est de rendre la personne actrice de son évolution et de sa transformation. La sophrologie propose une « boite à outils » pour être dans l’action, pour se transformer. Lors des séances de sophrologie, la relaxation n’est qu’un outil utilisé pour agir sur la conscience. La respiration, la posture, les exercices physiques, la méditation, la contemplation, l’activation des cinq sens, la perception, l’imagination, la mémoire et l’énergie composent également cette « boite à outils ». Le thérapeute intervient quand le patient est au niveau sophro-liminal (état de conscience entre veille et sommeil), la voix guide la personne dans sa transformation, avec absence de manipulation physique, par l’utilisation de la respiration pour être présent à son corps et accéder à la détente corporelle.

La détente recherchée en sophrologie est bien plus qu’un simple relâchement musculaire. Elle se veut être beaucoup plus profonde: en contribuant à maintenir le corps en bonne santé, en jouant sur les organes et la circulation sanguine. Le changement se fait sur le plan corporel, émotionnel et mental, c’est-à-dire au niveau des différentes structures de la conscience.

On peut donc dire qu’en relaxation, la détente est un objectif, elle sera un moyen en sophrologie, pour aller plus loin, pour un travail en profondeur.





Porter un regard différent sur son quotidien


L’accompagnement du sophrologue permet donc d’aider la personne à porter un regard différent sur son quotidien, afin de réagir autrement, et pouvoir se préparer à l’action. La régularité de l’entraînement aboutit à une meilleure connaissance de soi. La sophrologie travaille sur le positif et développe ainsi des connexions neuronales plus solides, qui vont contribuer à renforcer la confiance en soi et à développer les capacités dont nous avons besoin dans notre vie de tous les jours.

La sophrologie améliore ainsi de nombreuses capacités (mémoire, concentration, discernement, intuition) Par des techniques de visualisation de réussite d’un événement futur, le cerveau intègre qu’il peut très bien y parvenir. L’objectif de la sophrologie est beaucoup plus large que la relaxation, il s’agit de découvrir et transformer sa propre conscience, afin d’aboutir à l’expression de nos capacités et au développement de notre potentiel.

La sophrologie vise à permettre à la personne qui vient en séance de devenir autonome.


Propos inspiré par Anne Charlotte Senlis (Sophrologue)

La séance est une parenthèse au cours de laquelle nous travaillons en conscience. Elle va permettre de se découvrir progressivement, en connaissant ses besoins, son fonctionnement, d’activer de nouvelles capacités (confiance, estime de soi) et des valeurs. Elle est un chemin de découverte de soi qui permet de se tourner vers les autres et s’épanouir dans le monde dans lequel nous vivons en conscience et avec nos Valeurs, pour vivre mieux au quotidien.


J'ai hâte de pouvoir mettre en place cet outil en parallèle de mes soins et de pouvoir vous faire découvrir ma pratique...


"Qui regarde à l'extérieur rêve,

qui regarde à l'intérieur s'éveille."


Carl Gustav Jung


Je vous dis à tout bientôt,


Stéphanie DUMAINE

Praticienne en Santé Bien Etre

06 92 23 43 76









Commentaires


bottom of page