top of page

MENU

On récolte toujours ce que l'on "s'aime"....

"Eh oui ! Malgré tous nos efforts, on récolte toujours ce qu’on s’aime ! Ce qui signifie que ce que nous récoltons comme fruits de nos efforts est toujours proportionnel à l’estime de soi que nous avons !


On ne peut jamais recevoir plus que notre niveau d’estime de soi. Plus on s’aime, plus nous ouvrons la porte à l’abondance de la Vie. Moins on s’aime, plus nous rétrécissons le chas par lequel nous accueillons ce que la Vie a à nous offrir.


J’aurais pu écrire aussi ON RÉCOLTE CE QU’ON AIME !


Car oui, en vertu de la loi du retour, nous récoltons toujours ce que nous aimons, ce à quoi nous accordons notre attention, ce que nous faisons le plus souvent.


Si nous passons notre temps à voir le négatif, nous récolterons le négatif. Si nous râlons sans arrêt, nous attirerons à la fois des râleurs autour de nous et aussi de bonnes raisons de râler !

Si nous portons attention à tous les petits détails qui ne fonctionnement pas, nous attirerons plein de choses qui ne fonctionnent pas car c’est ce que nous aimons voir. Même si nous n’en sommes pas conscients.


Si nous apprécions la beauté de la Vie, la générosité de la nature, l’abondance en toute chose, alors nous récolterons cela même sur quoi nous portons notre attention. Peu importe les formations que nous suivrons, les livres que nous lirons, le coaching que nous recevrons, nous recevrons toujours en quantité égale de ce sur quoi nous nous concentrons.


Alors soignons nos pensées comme notre passé, apprenons à voir le beau, le bon et le bien en tout, faisons la paix avec les autres ; concentrons-nous sur ce qui nous fait du bien, ayons toujours la parole juste, comme nous l’enseignent les quatre accords toltèques, et nous récolterons ce que nous semons dans ce monde, ce que nous aimons dans ce monde.


Apprendre à s’aimer, c’est aussi apprendre à semer… de l’Amour !" Diane Gagnon


Je sème, tu sèmes, on s'aime...


Mettre de la conscience, de la lumière dans notre vie… c‘est un choix quotidien


Belle journée à vous,


Stéphanie






Comments


bottom of page